88 – Rénover et entretenir le patrimoine communal : priorité aux écoles

L’état des écoles grenobloises, leur absence dans certains quartiers révèle la gestion patrimoniale à courte vue de l’actuelle majorité. Dès le début du mandat, nous adopterons un plan d’investissement sur 10 ans et des mesures d’urgence pour les équipements communaux, scolaires en priorité, sportifs, culturels, centres de santé (réhabilitation de l’existant, construction d’équipements dans les quartiers sousdotés, plan Facteur 4 de réduction des gaz à effet de serre).


CarreEC Engagement en cours de réalisation

Cet engagement ne se traduit pas forcément par des délibérations mais se lire dans les marchés passés par la ville avec les entreprises qui font les travaux de rénovation et d’entretien.

A partir de la liste de marchés passés en 2012 (ancienne municipalité), en 2015 et en 2016, j’ai construit le petit tableau suivant. Il se passe de commentaires :

Année Montant total
travaux
Montant
travaux écoles
% des travaux
pour les écoles
2012 26 321 941 € 498 771 € 1,9 %
2015 7 132 815 € 1 363 412 € 19,1%
2016 8 050 677 € 1 333 076 € 16,6 %

Janvier 2016
DELIBERATION N° 7 – (C 012) – AFFAIRES SCOLAIRES – Groupe scolaire DIDEROT –
Réhabilitation – Extension : approbation du programme et de l’enveloppe financière prévisionnelle – Organisation du concours et lancement des études de maîtrise d’oeuvre.
Pour : RCGE, PS, FN
Abstention : LR-UDI

Septembre 2016
DELIBERATION N° 3-( 50) – AFFAIRES CULTURELLES – Validation du programme de reconstruction du théâtre Prémol, engagement de l’opération et sollicitation de financements complémentaires.
Pour : RCGE, LR-UDI, FN
Abstention : PS