Conseil du 8 juillet 2019

Durée du conseil du 17 juin : 4h 57 min

  • Introduction du maire et questions orales : 47 min
  • Les 4 premières délibérations et 2 vœux : 2h 10 min
  • Les 75 autres délibérations : 2 h

Dans les premières délibérations :

2 questions orales portent sur les piscines municipales. Elles sont posées par le FN et le PS. La réponse du maire est un peu embrouillée, il reporte la question des tenues de piscine vers le gouvernement.

Quelques remarques :

  • Les 2 questions orales portent sur le respect du règlement des piscines. Hors le règlement a été respecté et ces personnes ne demandent pas un assouplissement du règlement. Alors ?
  • Le maire n’a pas hésité sur certaines questions, touchant à la démocratie locale par exemple, à aller plus loin que d’autres et sans l’avis du gouvernement.
  • Quand de jeunes hommes boivent et/ou sont violents dans une piscine, on parle d’incivilités. Un mot peu clair qui ne désigne personne en particulier, surtout pas la population responsable des dites incivilités.
    Ce n’est pas pour une histoire de maillot de bain que la piscine a été fermée. Voir :  l’article du Dauphiné libéré.
  • La loi de 1905 sur la laïcité concerne la séparation des églises et de l’état. Elle a été prise à l’initiative d’Aristide Briand en faveur d’une laïcité sans excès (voir la loi de séparation des églises et de l’état).
    On s’est éloigné d’une laïcité sans excès.
  • Ces dernières décennies ce qu’on entend pas laïcité s’est compliqué (voir la laïcité en France).
    On s’est même égaré.
  • L’unanimité avec laquelle une population de femmes, fragilisées par le dépaysement, fait l’unanimité contre elle, de gauche à droite, est insupportable.
    On est arrivé là.

Il n’est question que de maillot de bain et d’une tentative d’adapter les contraintes culturelles de cette population à notre manière de vivre : aller à la piscine l’été.

Pour se changer les idées en famille : la présentation de la Métro liée à la délibération 68 sur les « indicateurs de bien-être soutenable et territorialité » :
IBest
On peut lire : « On ne compte pas « ce qui compte » « , « création de données nouvelles sur le capital social », « Interroger la mixité sociale » etc …
Irrésistible de se moquer quelque fois. Il y a peut être de la bonne volonté derrière tout ça.

Parmi les 33 délibérations que j’ai pu lier à un engagement :
→ 3 concernent l’engagement : 112 – Vive les services publics intercommunaux
→ 2 concernent l’engagement : 43 – Ramener des animaux en ville
→ 2 concernent l’engagement : 87 – Une ville embellie
→ 1 concerne le Plan Air Énergie Climat

Votes des 79 délibérations et 2 vœux :

79 délibérations et 2 vœux 4 premières délibérations et 2 vœux
TtesDelb2019-07-08 1Delib2019-07-08
Votes divergents : 4
  • 2 RCGE (Non votes)
  • 2 PS (1 pour et 1 abstention)
Amendements : 2
  • RCGE : 2 adoptés
Pour ces 79 délibérations, 2 vœux et 80 votes, il y a eu :
  • 47 votes unanimes
  • 3 votes uniquement RCGE

Tableau 2019-07
Vidéo du conseil du 8 juillet 2019
Compte-rendu-du-Conseil-municipal-du-8-juillet-2019

Le RLPI : Règlement Local de Publicité Intercommunal à Grenoble
Composition du conseil métropolitain fixée dans le cadre d’un accord local